Reproductions du Syrus Sinaiticus

Connu sous le nom de Syrus Sinaiticus, le Sinaiticus syr. 30 est un palimpseste particulièrement précieux, puisqu’il constitue l’un des deux seuls témoins d’une traduction syriaque des évangiles séparés (par opposition au Diatessaron) antérieure à la Peshitta (Vetus Syriaca, en anglais Old Syriac). Continuer la lecture de Reproductions du Syrus Sinaiticus

Marginalia

Le centre d’intérêt de ce carnet serait la littérature chrétienne ancienne, principalement patristique et apocryphe, notamment sous l’angle du travail avec les manuscrits transmettant des écrits chrétiens anciens (recherche de manuscrits, problèmes d’édition, etc.).
Le sous-titre mentionne aussi l’environnement gréco-romain, auquel je m’intéresse également, quoique de façon plus marginale, et qui serait également susceptible d’apparaître.